70e anniversaire de l'Institut Egmont fêté en Belgique

Relations avec la Belgique
Typographie

Egmont, l'Institut royal pour les relations internationales à fêté ses70 ans le 1er juin 2017. Une conférence de haut niveau, "Belgium at the Centre – Of which Europe ? » a eu lieu en présence de Sa Majesté, le Roi, pour commémorer l'événement le même jour, amenant plus de 500 invités au Egmont Palace,

au centre-ville de Bruxelles, en Belgique. Cela se tenait juste après une autre conférence intitulée "Unthinking Eurocentrism about Africa. »

 

"Le changement est ici pour nous affecter tous ... la diversité au sein d'une inclusion plus base: une société post-paternaliste et post-idéologique, où la distance n'est pas simplement géographique mais entre les humains, c'est là où nous sommes en ce moment", explique Frans Timmermans, 1er vice -Président de la Commission européenne et ancien ministre néerlandais des Affaires étrangères, lors de l'ouverture du débat.

 

Christine Defraigne, présidente du Sénat de Belgique, a souligné l'importance de la diplomatie parlementaire dans le networking. En expliquant pourquoi les parlements développent des programmes internationaux, elle a déclaré qu'ils se renforcent comme instruments de la démocratie, car la démocratie commence au Parlement. Grâce au réseaux, ils créent des capacités ainsi que des amitiés bilatérales, ce qui explique leur participation dans le monitoring des élections.

Pendant son tour, Bernard Gilliot, président de la Fédération des entreprises en Belgique, a dépeint le besoin de ce qu'il appelait la diplomatie économique, par lequel le soutien est essentiel de diverses ambassades belges à l'étranger pour initier des affaires commerciales, en particulier dans un monde où le protectionnisme et les tensions géopolitiques deviennent de plus en plus rampant.

 

En effet, Paul Dujardin, PDG et directeur artistique de BOZAR (le Centre international des arts et des arts interdisciplinaires de Bruxelles) a convenu que le monde évolue rapidement. Il a noté que la culture n'est pas un ticket à sens unique, mais implique une interaction entre les personnes dans un espace culturel qui va au-delà de l'état physique de l'esprit. Il a également révélé qu'il y a environ 70 millions d'euros en Europe.

 

Parlant de la diplomatie bilatérale, Anic Van Calster, Directeur général des affaires bilatérales de la Ministère des affaires étrangères belges, a souligné la nécessité d'analyser les domaines dans lesquels on peut accomplir davantage, car cela est important dans la détermination de la politique. Construire des ponts, vendre de la Belgique à d'autres, et s'engager dans un multilatéralisme efficace ont été quelques-uns des domaines d'intérêt auxquels elle a souligné.

Compte tenu de ce qui précède, quelle est la voie à suivre pour faire face au futur? "Soyez précis sur des questions spécifiques visant à apporter un changement de compréhension tout en respectant la différence entre ce qui est politiquement correct et incorrect", déclare le président de l'Institut Egmont, le Vicomte Etienne Davignon.

 

"Gouverner c’est planifier à l'avance ... En 1947, en s'appuyant sur les ruines de la guerre, des leaders et des universitaires de grande envergure ont uni leurs forces pour mettre en place l'Institut royal pour les relations internationales (plus tard connu sous le nom d'Egmont) ... Les think-tanks sont devenu une partie intrinsèque de la diplomatie au XXIe siècle ... Sur la base d'un mandat d'indépendance scolaire, un institut comme Egmont constitue également une fenêtre de réflexion hors de la boîte », explique Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre belge des Affaires Etrangers.

 

"La responsabilité de toute institution réside dans sa capacité à évoluer afin qu'elle puisse remplir au mieux sa mission initiale. Je pense que je peux dire en toute sincérité qu'en ce qui concerne Egmont, cela a été réalisé", conclut le président Davignon.

 

Egmont dispose à la fois d'un programme des affaires européennes et d'un programme africain, chacun organisant des réunions de haut niveau, favorisant la recherche interdisciplinaire, visant à renforcer les relations diplomatiques, à élargir les réseaux et à renforcer le rôle et la crédibilité de la Belgique sur la scène européenne et internationale.

 

Ambassadeur

Ambassador Daniel EVINA ABEE

S.E. Monsieur Daniel EVINA ABE'E
Ambassadeur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

FacebookYouTubeflickrtwitter

Passeports - État de la demande

Passeports Etat de la demande

Nouvelles du Cameroun

Mission du Cameroun auprés de l'UE (Archive)