Journées camerounaises en Belgique, la toute 1ère edition

Ambassade - Diaspora | Nouvelles
Typography

"Le but recherché était d’aider ces associations à jouer pleinement leur rôle d’encadrement, de facilitation et de courroie de transmission, à l’effet de canaliser les énergies et initiatives nombreuses de notre diaspora si dynamique ici en Belgique. Je ne peux donc que me réjouir de constater que ces efforts ont porté des fruits, avec la mise en place de la plateforme qui nous permet de nous réunir ici aujourd’hui, à la faveur de ces journées camerounaises de Belgique."

Ainsi parlait M. l'Ambassadeur auprès du Royaume

de la Belgique et de l'Union Européene, Daniel Evina Abe'e, samedi 22 juin, lors de la soirée de gala à Bruxelles qui marquait la clôture de la toute première journée camerounaise organisé par les associations de la diaspora camerounaise en Belgique, FASCADI, sur le thème, « le Cameroun et sa diaspora : agir ensemble pour la diffusion des expressions artistiques et culturelles camerounaises », du vendredi 22 à samedi 23 juin 2018.

 

Les activités ont eu lieu dans trois endroits différents dans la ville de Bruxelles, a savoir, à la Commune d'Etterbeek là où la conférence débats a ressemblé quelque soixantaine des participants. En présence du M. l'Ambassadeur, le Ministre Conseiller à l'Ambassade de Cameroun, M. Kenhago Tazo Olivier une discussion sur la culture du Cameroun. Mr. Tchana Jean-Baptiste a lancé le debat avec la définition des termes, tandis que M. Frédérique Lébé, Attaché Culturel à l'Ambassade, a peint le tableau de la diversité d'un pays qui regorge une richesse en passant par l'art culinaire, la musique, la littérature, les langues et les danses traditionnels.

 

La deuxième stop, qui a pris pratiquement toute la journée s'est passé au stade de Molenbeek avec deux grandes activités: le sport et les exhibitions. Tout d'abord les tout petits enfants habilité dans le tricolore nationale ont pour la toute première fois chanté l'hymne nationale. Les femmes ont eu l'honneur de la premier place en s'exerçants dans le relay. Après quoi M. l'Ambassadeur a donné le coup d'envoi pour le match de foot, d'abord avec les enfants, et suivant ceux pour les adultes.

 

Pendant que les BBQ fournissaient quoi manger, quelques vingtaines des stands ont montré de quoi les camerounais étaient capable, allant de la nourriture, les habits, les décorations des maisons, les livres et la santé.

 

Le point culminant et final a eu lieu dans le quartier Madou de la ville de Bruxelles où s'est tenue la soirée de gala. Avec quelques 600 invités, les camerounais et leurs amis parmi lesquels les collègues de M. l'Ambassadeur ont mangé, chanté et dancé ensemble pendant que quelques hommes/femmes d'affaires ont eu l'opportunité de présenteur leur business.

Mme Dr. Edwige Abena, Présidente de FASCADI a exprimé la joie des membres de la réussite de lancement de ce qui va s'ajouter aux autres fêtes nationale annuelle.

 

Voir la suite pour le discours entier de M.l'Ambassadeur:

 

LES JOURNEES CAMEROUNAISES DE BELGIQUE

(SOIREE DE GALA)

ALLOCUTION DE S.E.M. DANIEL EVINA ABE’E, AMBASSADEUR EXTRAORDINAIRE ET PLENIPOTENTIAIRE DU CAMEROUN AUPRES DU ROYAUME DE BELGIQUE ET DE L’UNION EUROPEENNE

(Bruxelles, le 23 JUIN 2018)

Mesdames et messieurs les membres du corps diplomatique ;

Madame la Présidente de la Fédération des associations de la diaspora camerounaise de Belgique ;

Mesdames et messieurs les responsables des associations ;

Chers compatriotes,

Distingués invités,


Mesdames et Messieurs,


C’est un immense plaisir pour moi de prendre part à cette soirée récréative et culturelle en l’honneur de la culture camerounaise, organisée par la fédération des associations de la diaspora camerounaise de Belgique.

Mon plaisir est d’autant plus grand que cette soirée, au-delà de sa dimension festive, constitue en soi un résultat d’une dynamique que nous avons insufflé dès notre arrivée ici à Bruxelles, qui consistait à mettre sur pied un cadre formel d’encadrement et d’accompagnement des associations camerounaises de Belgique.

Le but recherché était d’aider ces associations à jouer pleinement leur rôle d’encadrement, de facilitation et de courroie de transmission, à l’effet de canaliser les énergies et initiatives nombreuses de notre diaspora si dynamique ici en Belgique. Je ne peux donc que me réjouir de constater que ces efforts ont porté des fruits, avec la mise en place de la plateforme qui nous permet de nous réunir ici aujourd’hui, à la faveur de ces journées camerounaises de Belgique.

Je fonde par conséquent beaucoup d’espoir sur le rôle de la fédération dans l’animation de la vie associative des camerounais ici à Bruxelles. J’attends des responsables qu’ils adoptent une feuille de route qui leurs permettent, de manière lisible et coordonnée, de décliner des programmes et projets qui seront implémentés suivant un agenda déterminé. Les journées camerounaises de la Belgique constituent déjà un excellent point de départ.

Voila, en effet, un nouveau concept qui va enrichir notre calendrier annuel des activités. Je dois dire que cette première édition, pour un coup d’essai, fut un coup de maitre. Je voudrais pour cela féliciter l’ensemble des organisateurs, et leur promettre que je rendrai compte aux autorités compétentes à Yaoundé, afin que l’accompagnement et l’appui apportés cette année à l’organisation de cet évènement soient pérennisés lors des éditions à venir.

Madame la Présidente,

Distingués invités ;

Ce n’est pas un hasard si pour cette première édition des journées camerounaises de Belgique, vous nous avez convié à réfléchir sur le thème ci-après : « le Cameroun et sa diaspora : agir ensemble pour la diffusion des expressions artistiques et culturelles camerounaises ».

Le choix de ce thème se justifie par le fait que la culture et l’art camerounais constituent pour nous un socle identitaire commun à partir duquel nous devons construire notre émergence, un patrimoine dont nous sommes jaloux et pour la diffusion duquel nous comptons œuvrer sans réserve.

Souvenez-vous, lors des premières assises des associations camerounaises de Belgique, que j’avais organisé à peine arrivé en Belgique, je vous avais invité à travailler sur des fondations solides afin de construire des associations vigoureuses qui non seulement défendent les intérêts de leurs membres, mais aussi contribuent au bien être des communautés restées au pays.

Ces conseils demeurent d’actualité. Je sais qu’en tant que responsables ou membres d’associations, vous êtes appelés à faire face à plusieurs difficultés au quotidien. Je vous garantis à nouveau l’accompagnement total de l’ambassade pour les initiatives que vous entreprendrez dans ce cadre.

Je voudrais donc, une fois encore, réitérer mes félicitations aux nouveaux responsables de la fédération, et leur rappeler qu’ils doivent assumer leur responsabilité en dépit des difficultés auxquels ils seront appelés à faire face. Aux autres responsables associatifs, je recommande une totale collaboration, un accompagnement sans faille.

Je félicite tout particulièrement tous ceux et toutes celles qui ont contribué, de près ou de loin, à la préparation et à l’organisation de et évènement. Nous devons valoriser le riche potentiel dont regorge la diaspora camerounaise de Belgique, qui doit s’illustrer dans des actions d’éclat et des œuvres d’intérêt général.

Souvenez-vous que nous sommes tous des ambassadeurs de notre pays, et que c’est ensemble que nous construirons notre émergence et préserverons notre unité nationale.

Sur ce, je déclare close la célébration de la première édition des journées camerounaises de Belgique.

Vive le Cameroun dans sa diversité et son unité,

Vive le Président Paul Biya ;

Je vous remercie de votre aimable attention.

      

   

Ambassadeur

Ambassador Daniel EVINA ABEE

S.E. Monsieur Daniel EVINA ABE'E
Ambassadeur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

FacebookYouTubeflickrtwitter

Passeports - État de la demande

Passeports Etat de la demande

Mission du Cameroun auprés de l'UE (Archive)