"Le but recherché était d’aider ces associations à jouer pleinement leur rôle d’encadrement, de facilitation et de courroie de transmission, à l’effet de canaliser les énergies et initiatives nombreuses de notre diaspora si dynamique ici en Belgique. Je ne peux donc que me réjouir de constater que ces efforts ont porté des fruits, avec la mise en place de la plateforme qui nous permet de nous réunir ici aujourd’hui, à la faveur de ces journées camerounaises de Belgique."

Ainsi parlait M. l'Ambassadeur auprès du Royaume

L'Ambassadeur de la République du Cameroun auprès du Royaume de Belgique et de l'Union européenne, Daniel Evina Abe'e, a accueilli le lundi 18 juin 2018 à l'Ambassade une délégation de 13 stagiaires et 7 Cadres de l'Ecole Internationale des Forces de Sécurité de Awae, Cameroun, qui sont venu en visite d'étude auprès de l'UE. 

They were led by ‘Chef Général de Brigade’ and Director General of the school, André Patrice Bitote.

Arriving in Belgium on a first-ever study tour of the European Union, they made their first official stopover at the Embassy in Brussels.

Amongst a total of thirteen students and seven executives, one is Chadian and two are from Congo Brazzaville. Also of the three women in the delegation, there is one Commissioner Principal and two Colonels, one of whom is Chadian.

During their one-week stay, they will visit some organs of the EU including the Parliament, the Commission, the Council, the European College for Defence, and the European Service for Internal Action.

Besides, they will tour other historic and outstanding Belgian institutions, notably the Waterloo Museum and the Bastogne War Museum.

It should be noted that the EIFORCES was created in 2008 to equip Police and Gendarmes with more humane preventive and intervention skills in times of crisis in order to maintain peaceful and harmonious collaboration with citizens.

C'était le dimanche 20 mai 2018 à la résidence de l'ambassadeur à La Hulpe où des centaines d'invités se sont rassemblés dans la journée ensoleillée de 22 degrés de température pour commémorer la journée nationale de l'unité de la République du Cameroun.

Le thème de cet année était « Citoyens camerounais, restons unis dans la diversité et préservons la paix sociale, pour un Cameroun stable, indivisible et prospère ». 

"En dépit de cette situation sécuritaire, notre pays poursuit sa marche irrévocable vers le progrès et l’émergence. En effet, l’économie camerounaise a su faire preuve de résilience face aux chocs exogènes et à la conjoncture globale défavorable. Notre attention ne s’est donc pas détournée des objectifs essentiels, à savoir l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre la pauvreté.

Le Programme économique et financier, conclu avec le FMI le 26 juin 2017 sur une période de trois ans, accorde à notre pays une facilité élargie qui lui a permis de mobiliser les ressources nécessaires à la finalisation de ses projets structurants. Au cours des dernières revues du programme, les parties prenantes se sont d’ailleurs félicitées de la conduite des réformes faites par le Cameroun, et des résultats obtenus sur la base de l’état d’avancement des projets structurants.

En tout état de cause, le Cameroun, Afrique en miniature,  reste un pays d’avenir. La jeunesse, le dynamisme et l’ingéniosité de sa population sont sources d’optimisme. A cela, il faut ajouter les richesses naturelles nombreuses et variées dont regorge son sous-sol.

Comme vous le savez, notre objectif, au Cameroun, est d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. Cette ambition  du Président de la République est largement partagée par le peuple qui en a fait une cause nationale. Le Président de la République, S.E.M. Paul BIYA, a prescrit que toutes nos politiques publiques soient orientées dans cette direction.

C’est ce qui explique qu’il ait aménagé un cadre légal propice à l’investissement privé, articulé autour d’une loi sur les incitations à l’investissement. C’est ce cadre juridique qui rend possible la réalisation des projets suivant l’approche Partenariat Public Privé dans les secteurs structurants prioritaires que sont :

- l’agro-industrie, 

- les infrastructures de transport,

- l’énergie, 

- le logement social et l’aménagement urbain, 

- les industries extractives  

- les nouvelles technologies.

Toutes ces dispositions et tous les projets en cours dans ces secteurs témoignent, à suffisance, de la volonté forte du Cameroun d’attirer, sur son sol,  toujours plus d’investissements productifs, en vue  d’accélérer la croissance économique et la prospérité pour ses populations en multipliant les offres d’emploi toujours plus diversifiées pour une jeunesse de mieux en mieux formée.

Bien plus, malgré les secousses que j’ai mentionnées à l’entame de mon propos, le Cameroun est et demeure un havre de paix, un état de droit, un pays de libertés. Ses institutions sont stables, fonctionnelles et harmonieuses. Elles savent s’adapter aux évolutions de la société pour garantir en tout temps la paix sociale, la sécurité des personnes et des biens, et la stabilité politique du pays." = extrait du discours de l'Ambassadeur Daniel Evina Abe'e.  

 

 

Bien vouloir lire le reste de ce message bilingue sur la page en anglais en cliquant sur l'icon du drapeau anglais 

 

 

 

La cérémonie était presidé par M. l'Ambassadeur Daniel Evina Abe'e sur le thème, "Intensifier la lutte contre les discriminations à l'égard des femmes, renforcer le partenariat pour accélerer le dévéloppement durable" dans une salle de fête à Edith Cavell situé dans la Commune d'Uccle, non loin de l'Ambassade. Plus de 400 femmes camerounaise, leurs amis des autres nationalités, l'épouse de l'Ambassadeur, Christiane avec ses consoeurs de la Guinée Equatoriale, du Congo Brazaville et de l'Union Africaine, tous réunies autour la table animé par quartres panélistes.

Les sous-thèmes abordés étainent complementaire, a savoir: 1)Femmes, participation politique et prise de décision" par Madame Yvette Belibi; 2)"Femmes, paix et securité et croissance inclusive" par Madame Anne Dorette Djikou; 3)Femmes, réseaux sociaux et migrations" par Madame Catherine Ngo Biyack; et 4)Femmes et santé, peaux claire et produits cosmétiques" par Madame Madeleine Bassomoo. 

Selon Mme Belibi, "La liste des textes de lois, des conventions et des résolutions  sur l’accès à une citoyenneté équitable et respectueuse de la femme n’est pas exhaustive. Il existe une multitude de textes nationaux et supranationaux qui militent pour la participation des femmes en politiques, et à l’acceptation de la femme comme citoyenne à part entière. Cependant, force a souvent été de constater le faussée entre la théorie et la pratique. La réalité sur le terrain est tout si nous considérons les mots « parité »  et  « égalité » comme du 50/50."

 

à suivre 

 

 

 

 

    

 

 

 

M. l'Ambassadeur du Cameroun auprès du Royaume de Belgique et de l'Union Européene, Daniel Evina Abe'e, a reçu une soixantaine d'étudiants à Bruxelles, le dimanche 11 février 2018, dans le cadre du programme annuel qu'il a initié depuis quelques années afin de donner aux primo-arrivants une opportunité supplementaire de mieux s'intaller pour pouvoir éaliser de meilleurs résultats à la fin de leur parcours.   

Organisé par le Service Culturel de l'Ambassade, sous la direction de Mme Christine Bissou Ngue, l'évènement qui s'inscrivait dans le cadre la rencontre de l'Ambassadeur avec des étudiants chaque année a coincidé avec les activités traditionnelles de la Journée de la jeunesse au Cameroun.  

Pour la premiere fois, les deux principaux intervenants, étaient les experts de l'association bruxelloise de plus de 60 ans, CIRE (Coordination et initiatives pour les réfugiés et l'étranger), à savoir Mme Laureta Panxhaj et Mme Delphine Nouind. Dans leurs deux exposés complimentaire, ils ont expliqué en détails le système universitaire au niveau de l'enseignement supérieur. Malgré toutes ses exigences, elles ont démonstré que les étudiants qui maitrisent le foctionnement du structure ont toutes les possibilités pour relever les défis menant à un résultat positif.

Avant l'exposé des des experts, M. Lébé a coordonné un panel de trois personnes avec deux étudiants, M. Henri Batick et M. Othniel Takenwa, discussion, dans lequel il a lui-même fait une présentation détaillée des programmes nationaux qui ont été créés par le gouvernement au fil des ans pour répondre aux besoins spécifiques des jeunes, à savoir, le  PIASSI (le Programme Intégré d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel); Le PTS – JEUNE (Plan Triennal « Spécial Jeunes » pour la facilitation et l’accélération de l’insertion de la jeunesse); ONJ ( L’Observatoire National de la Jeunesse ou l’interface entre les jeunes et les différents programmes et projets gouvernementaux et non gouvernementaux d’insertion socio-économiques); PPEJ (Progrmme de Promotion de l’entreprenariat des jeunnes); LE CMPJ (Les Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes), des strucutes créés en 2005, pour l’encadrement et l’accompagnement des jeunes; et LE PARI -JEDI ( Le Programme d’Aide au Retour et à l’Insertion des Jeunes de la Diaspora); LE FONIJ (Fond National d’Insertion des Jeunes) - un mécanisme de pérennisation financière du programme d’appui à la jeunesse rurale et Urbaine; (PAJER-U) et du projet d’insertion socio-économique des Jeunes par la création des micro-entreprises de fabrication du matériel sportif(PIFMAS)

Plusieurs autres orateurs présents ont édifié l'assistance par leur expérience d'anciens étudiants ou d'enseignants d'université et autres domains. Les activités culturelles comportant une présentation écrite sur les défis auxquels font face les jeunes, un chanteur solo, une chorale chrétienne; et bien sûr beaucoup de plats camerounais ont meublé la soirée. 

Dans son discours de clôture, l'Ambassadeur Daniel Evina Abe'e a exprimé sa gratitude à tous les intervenants de la soirée, en particulier aux deux experts de la Cire dont il dit avoir beaucoup appris sur le système éducatif belge.

à suivre 

Le personnel de l'Ambassade de la République du Cameroun à Bruxelles en compagnie des membres de la communauté camerounaise résident en Belgique ont souhaité les voeux de nouvel an 2018 au Chef de Mission auprès du Royaume de Belgique et de l'Union Européene, M. l'Ambassadeur Daniel Evina Abe'é et à son épouse Christiane. La céremonie qui selon la tradition vient après celle présidée par le Président de la République et celle de la hierarchie à Yaoundé officié par le Ministre des Rélations Extérieures, M. Lejeune Mbella Mbella, s'est tenue le vendredi 12 janvier 2018 dans la salle de conférence de l'Ambassade. 

"Surtout nous ne nous sommes pas beaucoup tournés les pouces. A titre d'illustration, le service consulaire qui joue comme avant-centre dans une équipe de football, a réalisé plus de 20.000 prestations aux usagers dont près de 9000 visas et plus de 3500 dossiers de passports...La Coopération économique avec la Belgique a été renforcée, ainsi que le partenariat avec l'Union Européene et le groupe ACP. De mannière très significative, la ôsition du Cameroun et de notre Ambassade a été rehaussée avec le statut de Doyen du Corps Diplomatique qui est échu à S.E.M. l'Ambassadeur depuis quelques mois" dixit M. Laurent Tchandeu, Deuxième Conseiller en sa qualité du Chef du Personnel. 

En réponse, M. l'Ambassadeur a prononcée les paroles rassurantes:

"Je commencerai par remercier Monsieur TCHANDEU pour ses paroles aimables mais surtout pour les Vœux qu’il a bien voulus formuler pour ma famille et moi-même en son nom propre et en votre nom...En plus de Vœux, il a fait état de notre activité en 2017. Ces bons résultats énumérés n’ont pu être possibles que grâce à nos efforts conjugués tant au niveau du guichet que par les responsables et les autres collaborateurs."

 

Parmi les membres de la communauté camerounaise invités, on notait la présence de la Présidente de Cercle des Ressortissants Menoua du Benelux, et Sécrétaire Générale de la Fédération des Associations camerounaises de Belgique, Mme Anne Dorette Makoukeu Djikou; Mr. samson Bilangna, Administrateur technique principal à l'Organisation Mondiale des Douanes; M. Yves Tiné, Architecte; Le Président de l'Association Grand Mbam de Belgique, M. Etienne Bekoumé, et le Président de Events Soccer Academy de Molembeek, Belgique, M. Kouadjo Evrard Ghislain. 

    

Plus d'articles...

Ambassadeur

Ambassador Daniel EVINA ABEE

S.E. Monsieur Daniel EVINA ABE'E
Ambassadeur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

FacebookYouTubeflickrtwitter

Passeports - État de la demande

Passeports Etat de la demande

Mission du Cameroun auprés de l'UE (Archive)